ISTP

ISTP

Introversion Sensation Pensée (T) Perception

istp

istp2

Tempérament : l’Artisan (recherche la sensation)

Binôme : avec l’ESTP en tant qu’opérateur

Titre : le Manuel

Rôle : travaille avec l’outillage, facilite, instrumente

L’ISTP, c’est le réparateur de service. Il peut réparer tout et n’importe quoi en peu de temps parce que c’est aussi un rapide. Bref, c’est lui, le technicien, le pro en mécanique. Et forcément, tout ce qui touche à ce domaine l’intéresse. Toutefois, bidouiller des moteurs, ça va bien 5 minutes. Il aime bien aussi se retrouver derrière le volant ! Malgré son apparence calme limite nonchalante, l’ISTP aime l’action, l’aventure, la liberté. Il veut agir, ici et maintenant… Selon ses règles. Bah oui, l’ISTP est un libre penseur. Il n’a pas du tout confiance à tout ce qui est approuvé par les autorités. C’est un sceptique qui préfère prendre le chemin des sentiers battus et vérifier par soi-même, selon sa logique pointue et pratique. Et d’ailleurs, tout ce qui est concept et théorie impalpable, il le jette. Il passe à autre chose. Mais il n’est pas que doué pour la mécanique ou l’athlétisme car il s’avère être un bon sportif quand il le veut, il est aussi doué pour gérer les crises. Il sait toujours ce qu’il faut faire avec sang froid et rapidité grâce à son sens pratique inné. Bref, à partir du moment où on ne lui impose pas d’obligation, où on ne bafoue pas ses principes, et où ne tape pas sur ses frères d’esprit, tout va bien. Il reste le joyeux ISTP optimiste, loyal, généreux, spontané, et pas compliqué.

Point faible : l’empathie. Gérer les relations humaines, les émotions, là, l’ISTP n’y arrive pas. Il veut que les gens soient traités avec équité. Résultat, lorsqu’il est censé soutenir un proche, il va faire le contraire. Ses mots blessent et lui, il ne s’en rendra même pas compte. Bonjour les malentendus. Et lorsque c’est lui qu’on blesse, il ne saura pas non plus comment réagir. Sa réaction : le refoulement. Il a donc toujours cette tendance à ignorer ses émotions et ses sentiments et ce n’est pas cool. Il y a aussi ses crises de rage lorsqu’il se retrouve sous pression ou son mal être extrême lorsqu’il se retrouve dans une relation sentimentale qui lui impose des obligations.

Ce qui l’épuise : les émotions des autres, les siennes… Et l’ennui. Les bavards émotionnels qui le suivent à la trace le rendent dingue. Se confier aux autres le rend mal à l’aise car il a du mal à comprendre ses émotions. Et ça le frustre. Mais l’ennui reste son ennemi n°1. Il lui faut de l’activité, que ça soit physique ou intellectuel avec un bon bouquin. Mais aussi de l’espace car c’est un introverti et il en a besoin pour se recharger.

Ce qui le booste : se retrouver seul longtemps, la liberté de faire ce qui lui plaît, du savoir à expérimenter sur le terrain, l’exploration, la nouveauté, des activités sympas à l’extérieur, des jeux vidéos et de la bonne nourriture.

Le test vous donne comme résultat ISTP mais vous ne vous y retrouvez pas tellement ? Essayez l’ESTP, l’INTP, l’ENTP, l’ISTJ.

 

Tous droits réservés – 2016- Nathalie Jeandidier